La Marelle

la-marelle-0001

Fernando Arrabal est un écrivain universellement connu pour sa poésie, son théâtre et ses nombreuses collaborations avec les artistes contemporains.

Mots manuscrits ou typographiés, chaque oeuvre est une célébration du livre, de sa matière première à son contenu en impression. Artiste et auteur signent l’oeuvre.

Le 5 décembre 2001, la Galerie Michèle Broutta accueille Fernando Arrabal et Isabel  qui travaillent ensemble, à l’époque, depuis une dizaine d’années.

L’exposition comportera une « Marelle » géante suspendue, s’élevant du sol aux poutres avec le texte manuscrit d’Arrabal. Par un jeu de lumière, de transparence du papier, à travers les pages, le visiteur pourra lire les différents textes lévitant à sa hauteur. Aux murs, seront présentés les reliefs en pâte à papier, tous blancs.

Les sculptures en habits de papier d’Isabel Echarri se lisent entre permanence et éphémérité, entre fragilité et force, entre blancheur pure et reliefs de matière et permet de jeter un pont entre la poésie des mots de ses livres-objets et la sensorialité savamment orchestrée de ses reliefs en papier sculpté.

numeriser-1

TEXTE D’ARRABAL 

Ma maison, branchée sur une étoile.

Est devenue carrosse de Satan.

Je crée un jeu de miroirs

Pour supporter mes reflets

Et mes angoisses.

Pitié pour les désirs bestiaux

Et l’oubli de soi.

Nimbée de mystère la marelle

S’achève dans un mouchoir ensanglanté.

A rideaux tirés

Elle embrasse des fileuses avec ivresse

Avalanche de pleurs noirs

Pour l’incantation du vide

Carcasse, ne roule pas trop vite

Vers l’éternité.

Novice, la grande ourse dans sa galaxie.

Jalouse les dahlias embrasés d’extase.

Il rêve de visiter son alcôve

Goutte à goutte

Privée d’orgueil elle s’étoile

Entre les pattes des étalons

En catimini, elle rend lâme

Quand refleurissent les lilas

Ils s’enlacent symboliquement.

Tantriquement

Sous l’arc-en-ciel du paon géant

Le catalogue édité par la Galerie Michèle Brouta 2001-la-marelle

Film de l’exposition

numeriser

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s